Les bonnes pratiques pour vos consultations de nutrition en ligne

Cet article a été écrit par Alejandra Piñeiro,diététicienne espagnole, co-fondatrice de la formation en ligne "Perder grasa de la A a la Z" et cliente de Nutrium.

Avec l'arrivée du nouveau coronavirus et l'état d'urgence sanitaire, une grande partie des professionnels se sont vus obligés de s'adapter et de passer au monde digital. Les diététiciens ont également dû s'adapter à cette situation et continuer à pratiquer leur activité de la meilleure manière possible.

Bien que cela demande quelques adaptations, les diététiciens profitent de quelques avantages, au contraire d'autres professions, vu que le suivi nutritionnel peut être fait à distance de manière tout aussi efficace, à condition de savoir comment procéder.

Dans cet article je vous explique les bonnes pratiques pour améliorer vos consultations de nutrition en ligne.


1. Gagner la confiance des patients

D'une manière générale, il est plus difficile de faire confiance à une activité en ligne qu'à un cabinet physique, avec une adresse définie. Alors, le premier pas doit être de gagner la confiance des personnes et patients potentiels pour qu'ils veulent acquérir vos services en tant que diététicien.

Vous pouvez, par exemple, partager vos connaissances sur vos réseaux sociaux ou votre page Web. Le partage et promotion de contenu est une très bonne manière de vous montrer et faire en sorte que tout le monde vous connaisse.

Si le contenu que vous partagez plaît à vos lecteurs, peu importe si vous offrez des services présentiels ou à distance. Le plus important pour eux c'est de s'identifier avec vous et votre façon de travailler.

Une autre pratique que vous devez mettre en place pour gagner la confiance des personnes qui vous lisent et un service de conseil en ligne. Si le patient doute... vous l'avez perdu. Il est important de pouvoir éclaircir les personnes avant qu'elles prennent la décision d'être suivis par vous.

Il est donc important de bien définir et de partager des informations claires sur les services que vous proposez et auxquels les personnes ont accès.

2. Montrer que vous êtes proche

Une fois la décision du patient prise, il est important d'assurer qu'il ait la meilleure expérience possible.

En ce sens, il est important d'essayer au maximum de colmater le manque de contact physique. Il y a différents outils que nous pouvons utiliser, comme par exemple :

  • Courrier électronique : soyez rapide dans vos réponses pour que le patient ne se sente pas seul longtemps. Si à un moment donné vous n'êtes pas disponible, un simple "Bonjour, j'ai reçu votre message. Je reviens vers vous dès que possible." fait toute la différence et tranquilize votre patient ;
  • Le chat de l'application mobile Nutrium : un moyen de communication plus immédiat et plus simple que le courrier électronique ;
  • Visioconférence : depuis peu de temps Nutrium vous permet de planifier des rendez-vous par visioconférence directement à partir du logiciel.

L'idée est que le patient continue à se sentir soutenu, même à distance.

3. Communiquer régulièrement et de façon claire

Parfois, le problème du suivi nutritionnel pour le patient n'est pas le manque de volonté ou de motivation, mais plutôt le fait de ne pas avoir compris ce que vous lui avez dit.

Les problèmes de communication patient-professionnel peuvent s'aggraver pendant cette phase de confinement vu que, normalement, il est plus simple de s'exprimer en face à face.

Voici mon conseil : ne partez pas du principe que le patient à tout compris du premier coup. Assurez-vous de le comprouver.

Un bon moyen de le faire est de demander au patient de renseigner pendant quelques jours un journal ou carnet alimentaire. Vous pouvez ainsi vous assurer qu'il respecte vos recommandations et a compris ce que vous lui avez transmis.

4. Établir des contrôles périodiques

Quand le suivi se fait à distance, il se peut que la motivation du patient se perde.

Nous avons tous déjà rencontré le patient typique qui ne va aux consultations que pour être mesuré et pesé. Il est vrai que le fait d'être "controlé" une fois par mois par le diététicien aide une grande partie des patients à respecter les orientations et à suivre le plan défini.

Le suivi doit être maintenu, même à distance. C'est aux patients d'évaluer leur évolution, notamment en termes anthropométriques, mais c'est à nous, diététiciens, de les guider.

Définissez la périodicité de ce suivi et expliquez à vos patients comment ils doivent se mesurer.

Conclusion

La consultation de nutrition en ligne est un service valide tout comme les consultations en cabinet. Il suffit simplement de s'adapter et d'adopter les outils nécessaires à la qualité du suivi.

Le plus important est de montrer la même proximité que pour les suivis en face à face. Cela augmente la confiance que vos patients ont en vous et évitera des moments d'incertitude qui peuvent être problématiques.


Si vous n'avez pas encore testé Nutrium, profitez de ce moment pour le faire. Découvrez comment toutes ses fonctionnalités peuvent faire la différence dans vos consultations et suivi de vos patients. Testez-le gratuitement pendant 14 jours sans engagement.