Actualités en Nutrition | Numéro 11

Dans cet article, nous vous informons des dernières nouvelles du monde de la nutrition provenants du monde entier. En deux minutes, restez à jour sur les dernières décisions politiques du gouvernement américain, les recherches continues sur les microplastiques et les toujours plus nombreux bénéfices des noix pour notre santé.


L'administration Trump veut assouplir les normes nutritionnelles dans les écoles

L'administration Trump a fait l'objet de nombreuses critiques après avoir annoncé ses plans pour reculer au niveau des normes d'alimentation saine dans les écoles, une initiative qui avait été défendue dans le passé par Michelle Obama.

Les nouvelles propositions permettront aux écoles de servir plus de pizza, viande et pommes de terre, et moins de fruits frais, légumes et céréales intégrales. Le département de l'Agriculture affirme que les nouvelles normes permettraient aux écoles d'avoir une plus grande flexibilité et de répondre aux exigences des enfants.

Cependant, les critiques disent que les nouvelles normes ont été influencées par les districts scolaires et par la pression de quelques groupes (lobbies) de l'alimentation, comme l'industrie de la pomme de terre, motivée par des raisons financières.

L'obésité infantile est un problème sérieux aux États-Unis, avec un cinquième des enfants et adolescents considérés comme « obèses ».

Les normes proposées, qui classifient la pomme de terre et les pâtes comme des légumes, permettront aux enfants de choisir des aliments avec une forte teneur en calories, graisses saturées et sel, au lieu de repas équilibrés et aliments sains.

Notre enquête démontre que nous ne savons pas encore ce que sont les microplastiques

Une étude publiée récemment par la Brunel University a découvert que la population continue à ne pas connaître vraiment les microplastiques et la forme dont ils sont liés à l'usage quotidien des plastiques.

Les microplastiques (petites particules de plastiques ayant une taille inférieure à 5 mm) peuvent entrer dans nos corps par l'intermédiaire de l'ingestion, de l'inhalation et du contact avec la peau.

L'ingestion se fait en grande partie par l'intermédiaire de l'entrée de microplastiques de notre environnement naturel, finissant, par différentes voies, dans nos systèmes d'eau (par exemple, ruissellement de surface). Les microplastiques présents dans nos systèmes d'eau, où ils restent, peuvent finir dans l'eau que nous buvons - qu'elle soit du robinet ou en bouteille.

Bien que l'on parle beaucoup des microplastiques, la population ne semble pas consciente de la forme dont ils surgissent et pense qu'il est difficile de relier son propre usage des plastiques aux microplastiques qui finissent dans l'océan.

Une étude récente de chercheurs de l'Université de Newcastle, en Australie, a découvert qu'une personne consomme en moyenne près de 5 grammes de plastique chaque semaine, dans l'eau. Les répercussions sur la santé humaine continuent de ne pas être claires mais les scientifiques disent qu'elles seront difficilement positives.

Réduire les plastiques à usage unique (par exemple en utilisant une bouteille d'eau remplissable) et soutenir une interdiction des produits contenant des microplastiques sont deux formes de réduire la quantité de microplastiques qui arrivent dans nos océans.

Un nouvel essai clinique révèle que les noix pourraient améliorer la santé cardiovasculaire et intestinale

Une nouvelle étude publiée dans le Journal of Nutrition indique que la consommation de noix aide certaines bactéries intestinales qui sont associées à une amélioration de la pression (ou tension) artérielle et du cholestérol. Les chercheurs pensent que cela est dû à une combinaison unique de composants bioactifs, acides gras et fibres diététiques se trouvant dans les noix.

L'étude a compris 42 individus obèses ou en surpoids, avec un risque de maladie cardiaque. Les participants ont suivi un régime typique des États-Unis durant deux semaines, puis, de manière aléatoire, se sont vus assignés un régime de six semaines qui a remplacé certaines graisses saturées par des noix, une huile végétale ayant le même profil en acides gras que les noix ou une huile végétale qui contenait plus d'acide oléique oméga-9.

Les individus qui ont consommé des noix et de l'huile végétale avec le même profil en acides gras ont montré des changements positifs au niveau des bactéries intestinales, par rapport à ceux avec le régime moyen des États-Unis. Ceux qui ont suivi le régime avec les noix ont eu une grande quantité d'espèces bénéfiques de bactéries qui sont associées à des bénéfices cardiovasculaires.


Si vous ne la connaissez pas encore, assurez-vous de consulter la section de Nutrition de notre blog pour découvrir les éditions précédentes d'Actualités en Nutrition.

Veuillez noter que nous ne partageons aucune partie particulière de ces informations. Notre objectif est simplement de vous informer sur les sujets abordés par les professionnels et les médias afin de vous tenir informé et de vous fournir les informations accessibles en un clic.

Faites-nous part d'autres sources que vous utilisez pour vous tenir au courant des dernières études ou nouveautés sur la nutrition, bien comme d'autres thèmes récemment discutés dans le domaine de la nutrition.