Actualités en Nutrition | Numéro 8

Avec Nutrium, vous n'avez besoin que de 2 minutes pour être à jour sur les dernières nouveautés en termes de nutrition et santé. Êtes-vous prêt ?

Ce mois-ci, les avocats et les amandes sont au rendez-vous, tout comme un rapport de l'OMS sur les micro-plastiques, mais aussi une nouvelle académie au Royaume-Uni.

Continuez à lire cet article pour découvrir ce qui s'est passé dans le monde de la nutrition le dernier mois.

alt


Les amandes influencent la satiété et le contrôle de l'appétit

Une étude récemment publiée a montré que les amandes sont un bon moyen de contrôler l'appétit, en comparaison avec d'autres snacks équivalents en termes d'énergie.

Un essai croisé conduit avec 42 femmes a mesuré l'appétit, l'apport énergétique sur 24 heures, le plaisir associé aux aliments et la perception des snacks sous des conditions de laboratoire.

Les participants ont consommé un petit-déjeuner fixe et une collation le matin, composée d'amandes, de biscuits salés ou d'eau, en poids équivalent (groupe contrôle).

Les chercheurs ont conclut que les amandes ont supprimé l'appétit plus que les biscuits salés. Les amandes ont également été perçues comme plus favorables, associées à une gestion du poids réussie.

Cette étude suggère que choisir des noix comme les amandes pour les collations peut influencer de façon positive l'appétit et la satiété, ce qui peut aider à la gestion du poids pour certaines personnes.

Une portion d'amandes d'environ 28 grammes (23 noix) contient 6g de protéines, 3g de fibres et 170 calories.

L'organisation mondiale de la santé (OMS) a publié un rapport sur les micro-plastiques et la santé

L'OMS a publié son premier rapport concernant l'impact des micro-plastiques de l'eau chez les humains.

Le rapport a examiné des études relevantes avant de conclure que les particules de micro-plastique dans l'eau de consommation ne sont pas nocives pour la santé dans les quantités actuelles. Le rapport s'est basé sur l'évidence limitée qu'il existe et les chercheurs ont fait un appel urgent pour plus d'études.

Beaucoup de chercheurs suspectent que les micro-plastiques sont un un problème plus important que ce que l'on pensait, en particulier relativement à leurs effets sur le microbiome intestinal.

Des études sont en cours, mais en attendant nous pouvons tous bénéficier d'une réduction de l'utilisation de plastic. Il n'y a pas de raison pour éviter l'eau du robinet ou l'eau en bouteille mais, dans les cas où cela est possible, il est préférable de choisir une bouteille réutilisable qui ne soit pas en plastic et de réduire l'utilisation de produits qui contiennent des micro-plastiques (ex. : certains produits de ménage et de maquillage).

Lancement de l'Académie des sciences de la nutrition au Royaume-Uni

L'Académie des sciences de la nutrition a été officiellement lancée le 15 octobre au Royaume-Uni. Ce nouvel organisme de bienfaisance regroupe plusieurs associations : British Dietetic Association (BDA), Association for Nutrition, British Nutrition Foundation et The Nutrition Society.

On espère que cette collaboration aide à améliorer la santé et le bien-être en délivrant au public des messages de nutrition clairs, consistants et fondés sur des preuves.

L’Académie contribuera également à promouvoir la recherche et l’éducation nutritionnelle, tout comme la nutrition en tant que matière scientifique fondamentale offrant diverses perspectives de carrière.

Le lancement de l'académie arrive à un moment où le rôle de l'alimentation et de la nutrition sur la santé est de plus en plus reconnu.

Les avocats peuvent aider dans les cas de perturbations métaboliques

Une nouvelle recherche a montré qu'un composant de l'avocat (AvoB) a des effets favorables sur la sensibilité à l'insuline et le métabolisme des lipides chez les rongeurs, et qu'il est toléré en toute sécurité chez les humains.

Les souris ont été nourries avec un régime riche en graisses pendant 8 semaines, puis nourries avec le composant AvoB pendant 5 semaines. À la fin de l'étude, les souris recevant l'AvoB pesaient beaucoup moins et présentaient une plus grande sensibilité à l'insuline par rapport au groupe témoin.

Les humains ont reçu un complément alimentaire contenant des concentrations d'AvoB similaires à celles trouvées dans des avocats entiers pendant 60 jours. L'AvoB a été absorbé en toute sécurité dans le sang des participants sans aucun effet indésirable sur les organes.

Les chercheurs ont conclu que l'AvoB est sans danger pour les humains. Chez les rongeurs, il inhibe l'oxydation des acides gras et améliore les marqueurs sanguins associés à l'obésité d'origine alimentaire, qui peuvent avoir une importance nutritionnelle et clinique. À l’avenir, ils prévoient de tester l'AvoB chez les personnes atteintes de troubles métaboliques tels que le diabète de type 2.


Si vous ne la connaissez pas encore, assurez-vous de consulter la section de Nutrition de notre blog pour découvrir les éditions précédentes d'Actualités en Nutrition.

Veuillez noter que nous ne partageons aucune partie particulière de ces informations. Notre objectif est simplement de vous informer sur les sujets abordés par les professionnels et les médias afin de vous tenir informé et de vous fournir les informations accessibles en un clic.

Faites-nous part d'autres sources que vous utilisez pour vous tenir au courant des dernières études ou nouveautés sur la nutrition, bien comme d'autres thèmes récemment discutés dans le domaine de la nutrition.