Actualités en Nutrition | Numéro 5

Juillet a été un mois excellent pour les amants du chocolat ou les partisans d'une alimentation méditerranéenne. La stigmatisation liée au poids a aussi été d'actualité, avec des études qui ont montré qu'elle affecte les hommes autant que les femmes.

Voici une nouvelle édition d'Actualités en nutrition, apportées par Harriet Smith du blog surreydietitian.co.uk.

La stigmatisation du poids chez les hommes a des conséquences néfastes pour la santé

La stigmatisation pondérale a un impact sur notre santé, mais des recherches spécifiques pour les hommes faisaient défaut jusqu'a présent.

Une étude récemment publiée a été menée avec 1,753 hommes qui ont auto-déclaré leur taille, poids, stigmatisation liée au poids (vécue ou internalisée), bien-être psychologique, comportement de santé et leur santé auto-évaluée.

Les résultats ont montré que la stigmatisation liée au poids et l'internalisation du biais lié au poids sont associés à une mauvaise santé, un plus grand nombre de régimes, une probabilité accrue de symptômes dépressifs et un risque accru d'épisodes d'hyperphagie.

Les chercheurs ont conclu que la stigmatisation et le biais liés au poids sont associés à des indices de santé plus faibles chez les hommes.

Chocolat noir associé à un faible risque de dépression

Voici des bonnes nouvelles pour les amants de chocolat ! Une étude transversale de plus de 13,000 adultes américains a découvert que la consommation de chocolat noir peut être liée à un faible risque de symptômes dépressifs cliniquement pertinents.

L'étude a analysé les données du National Health and Nutrition Examination Survey entre 2007 et 2008 et entre 2013 et 2014. La consommation quotidienne de chocolate noir a été mesurée utilisant deux rappels des 24 heures, tandis que les symptômes dépressifs ont été mesurés à l'aide d'un Questionnaire de Santé du Patient (Patient Health Questionnaire - PHQ-9).

Ceux qui consomment de manière régulière du chocolat noir ont 70% moins de chance de développer des symptômes dépressifs. Les participants qui ont l'habitude de manger de plus grandes quantités de chocolat (104-454 g/jour) ont 57% moins de chance de développer des symptômes dépressifs comparer à ceux qui ne consomment aucun chocolat (après ajustement pour la consommation de chocolat noir).

Avant de pouvoir conclure que le chocolat noir est bon pour notre santé mentale, des études interventionnelles de haute qualité sont nécessaires.

Nouveau rapport sur les acides gras saturés et la santé

Le Scientific Advisory Committee on Nutrition (SACN), a publié un nouveau rapport sur les acides gras saturés et la santé.

Le rapport a conclu que la valeur de référence pour les acides gras saturés doit rester la même que celle recommandée en 1994. Les acides gras saturés ne doivent pas représenter plus de 10% de l'apport énergétique quotidien total pour les adultes et les enfants de plus de 5 ans.

Il a également été confirmé qu'il existe suffisamment d'évidence pour soutenir la recommandation selon laquelle remplacer les acides gras saturés par des acides gras insaturés (notamment les acides gras poly-insaturés) est bénéfique pour la santé.

Les poissons gras, les noix, les graines de lin et les huiles de soja, de maïs et de carthame sont de bonnes sources d'acides gras poly-insaturés

Une alimentation méditerranéenne pendant la grossesse peut aider à réduire le risque de diabète gestationnel

Une nouvelle étude a découvert qu'une alimentation de type méditerranéen pendant la grossesse peut réduire le gain de poids gestationnel et le risque de diàbete gestationnel.

L'étude contrôlée randomisée a été menée dans cinq maternités au Royaume-Uni. Plus de 1 200 femmes enceintes de quartiers défavorisés présentant des facteurs de risque métabolique ont suivi un régime méditerranéen ou ont été soumises à des soins habituels. Elles ont reçu des conseils diététiques à intervalles réguliers tout au long de leur grossesse.

Bien que cette étude n'ai pas montré qu'un régime de type méditerranéen réduit le risque de complications pour la maman et le bébé, les chercheurs ont découvert qu'il existe une apparente réduction de 35% de la chance de développement de diabète gestationnel et une réduction moyenne du gain pondéral pendant la grossesse de 1,5 kg dans le groupe d'intervention par rapport au groupe témoin.

Une alimentation méditerranéenne est typiquement riche en fruits et légumes, grains entiers, noix et légumineuses, avec une consommation modérée à élevée de poisson et une consommation faible à modérée de viandes maigres et produits laitiers.


Si vous ne la connaissez pas encore, assurez-vous de consulter la section de Nutrition de notre blog pour découvrir les éditions précédentes d'Actualités en Nutrition et télécharger nos guides pour professionnels.

Veuillez noter que nous ne partageons aucune partie particulière de ces informations. Notre objectif est simplement de vous informer sur les sujets abordés par les professionnels et les médias afin de vous tenir informé et de vous fournir les informations accessibles en un clic.

Faites-nous part d'autres sources que vous utilisez pour vous tenir au courant des dernières études ou nouveautés sur la nutrition, bien comme d'autres thèmes récemment discutés dans le domaine de la nutrition.